Héau Florent

(France)

FLORENT JOUE :
CLARINETTES EN SIB ET LA : BEC VANDOREN B40 ET ANCHES V12 N°3
CLARINETTE MIB : BEC VANDOREN BD5 ET ANCHES V12 N°3

L’école française de clarinette est depuis longtemps considérée dans le monde comme l’une des plus brillantes. Depuis son premier enregistrement consacré aux sonates françaises pour clarinette et piano, Florent Héau est apparu comme un des principaux héritiers de cette grande tradition. Formé au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Michel Arrignon, puis récompensé – entre 1991 et 1995 – de plusieurs Premiers Prix dans des concours internationaux, Florent Héau perpétue cette tradition sans relâche à travers le monde, en concerts et lors de master-classes.

„Avec Florent Héau, on est heureux d’entendre que les qualités de fabrique du style français sont toujours vivantes, la variété du timbre, le sens du phrasé élégant, la netteté des attaques et ce que les chanteurs nomment la messe di voce, cette délicate manière de porter le son jusqu’au son suivant dans les passages cantabile.“ – Répertoire 

 

Passionné par la musique de son temps, Florent Héau a participé à la création d’œuvres nouvelles dont le Chant des ténèbres et Chorus de Thierry Escaich, Encore de Karol Beffa, la Sonatina lapidaria de Nicolas Bacri, Burning d’Edith Canat de Chizy, et Aizgor de Felix Ibarrondo. Il a créé le concerto pour clarinette de Philippe Hersant avec l’Orchestre de Bretagne, et tout récemment le concerto „A Kind of Trane“ de Guillaume Connesson (version clarinette).

„Une stupéfiante maîtrise de l’instrument couplée à une fine musicalité et une sonorité onctueuse conduit à un résultat évoluant constamment sur les cimes.“ – The Classical Music Network

 

Florent Héau joue en soliste avec l’Orchestre de Bretagne, l’Orchestre de Picardie, l’Orchestre de la Basse-Normandie, l’Orchestre de Nancy, l’European Camerata, l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre de chambre de la radio polonaise ou le Prague Chamber Orchestra…. Invité de nombreux festivals (Deauville, Folles Journées de Nantes, Bel-Air à Chambéry, Orangerie de Sceaux, Auvers-sur-Oise…), Florent Héau interprète les grands chefs d’œuvre du répertoire de musique de chambre aux côtés des musiciens et ensembles les plus talentueux du moment.

„Florent Héau est parmi nos clarinettistes l’un des plus naturellement raffinés et poétiques. Le Quintette KV581 se pare de toutes les séductions de sa sonorité ambrée, de la délicatesse de son legato, de ses nuances piano à fleur de souffle. Avec le sublime Larghetto en ré, le soliste inspiré offre ainsi la quintessence de la mélodie mozartienne. Les deux andantes des quatuors suggèrent à Florent Héau un cantabile introverti digne des plus grands. Mozart dialogue avec ses dieux.“ – Diapason

 

Musicien d’exception, Florent Héau est aussi un homme de scène dont les multiples talents trouvent à s’exprimer dans les spectacles de théâtre musical des « Bons Becs », qui rencontrent un grand succès en Europe comme en Asie.

„Il faut absolument y aller car ce spectacle énergique mêle jazz, classique, musiques populaires, rock… Et surtout, il y a Florent Héau, brillant et inspiré qui sait tout faire : de la clarinette, bien sûr, mais aussi de la comédie et des claquettes.“ – Figaroscope

 

Au fil des années, il enchaîne les succès discographiques dans des programmes très divers, parmi lesquels les sonates de Brahms et de Reger (avec Patrick Zygmanowski), les trios de Beethoven (avec Jérôme Ducros et Henri Demarquette), les pièces pour clarinette et cordes de Bacri, les œuvres de musique de chambre de Mozart (avec le Quatuor Manfred) et le concerto pour clarinette de Mozart (avec le Prague Chamber Orchestra, chez Transart live). Avec Marcela Roggeri, Florent Héau a enregistré deux albums consacrés à Carlos Guastavino (Transat Live) et Astor Piazzolla (Klarthe). Son prochain disque, à paraître en 2019, sera une monographie Brahms (op 114 et op 115) avec J. Pernoo, J. Ducros et le quatuor Voce. Enseignant réputé, Florent Héau est professeur de clarinette au CRR de Paris (France) et à l’HEMU de Lausanne (Suisse). Il est aussi professeur invité à Osaka College of Music (Japon) et au Conservatoire de Shanghai (Chine). Florent Héau est par ailleurs régulièrementinvité dans de très nombreux pays d’Europe, d’Amérique latine et d’Asie.

 

 

 

 

 

Florent Héau studied at the Paris Conservatory (CNSM de Paris) in Michel Arrignon’s class. After having received several First Prizes between 1991 and 1995 in international competitions, Florent Héau has quickly established himself as one of the most important figures of the French clarinet school; a brilliant tradition he himself relentlessly perpetuates worldwide, by both giving concerts and master-classes.

Florent Héau has contributed to several premieres such as “Chant des Ténèbres” (concerto for clarinet and orchestra) by Thierry Escaich, “Aizgor” by Félix Ibarrondo, “Sonatina lapidaria” by Nicolas Bacri and “Encore” de Karol Beffa. In 2011, he premiered Philippe Hersant’s clarinet concerto with the Orchestre de Bretagne.

Regularly invited to various festivals (Deauville Folles Journées de Nantes, Bel-Air in Chambery, Orangerie de Sceaux, Auvers-sur-Oise), Florent Héau continues to expand his circle of chamber music partners, including Marielle Nordmann, Marcela Roggeri, Gerard Causse, Jérôme Pernoo, Henri Demarquette, Jérôme Ducros, Régis Pasquier, Patrice Fontanarosa, Renaud and Gautier Capuçon and the Prazak, Manfred, Ysaÿe, Parisii and Voce quartets.

He has appeared as a soloist with the European Camerata, the Orchestre de Bretagne, the Orchestre de Picardie, the Orchestre de la Basse- Normandie, the Orchestre de Nancy, the Ensemble Orchestral de Paris, the Polish Radio Chamber Orchestra and the Prague Chamber Orchestra, to name a few.

In addition to being an exceptional musician, Florent Héau is also a skilled showman, whose multiple talents are revealed through performances with “Bons Becs” a musical theatre ensemble with whom

he not only plays the clarinet and the ‘musical saw’, but also tap dances.

Over the years, he has enjoyed continuous success with his recordings of various programs, including Sonatas by Brahms and Reger (with Patrick Zygmanowski), the Trios of Beethoven (with Jérôme Ducros and Henri Demarquette), pieces for clarinet and strings by Nicolas Bacri, the chamber works of Mozart (with Manfred Quartet) and Mozart’s Clarinet Concerto (with the Prague Chamber Orchestra, Guastavino and Piazzolla (with Marcela Roggeri).

His most recent recording with Pernoo, Ducros and the Voce quartet is dedicated to Brahms (trio and quintet).

A renowned teacher, Florent Héau is clarinet professor at the Paris CRR and Lausanne HEMU, and guest professor at the Osaka College of Music in Japan and Shanghai Conservatory of music in China. He is regularly invited to teach in many countries in Europe, Latin America and Asia.