Comment nettoyer son bec

Questions/Réponses Coronavirus :

Comment nettoyer un bec de clarinette/saxophone ?

Il est conseillé de nettoyer son bec une fois par semaine, pour des questions d’hygiène élémentaire mais aussi pour éviter la formation de dépôts d’aliments et de salive qui finissent par durcir par calcification et peuvent modifier le comportement musical du bec lorsqu’ils apparaissent dans la chambre ou sur la table.

AVERTISSEMENT
L’objectif du nettoyage est de débarrasser le bec des dépôts qui peuvent subsister malgré le passage régulier d’un écouvillon après chaque utilisation. Cela permet également de désodoriser le bec.
Mais un nettoyage ne permet pas une bonne désinfection, c’est-à-dire l’élimination des germes infectieux qui, pour beaucoup, résistent bien au meilleur des nettoyages.

Matériel nécessaire :

  • Eau courante froide
  • Savon doux ou gel nettoyant pH neutre
  • Petite tasse de vinaigre blanc
  • Petite coupe d’huile de cuisine
  • Brosse à dents souple usagée (ne jamais utiliser de tampon abrasif car trop agressif)
  • Chiffon doux propre type microfibre ou mouchoirs en papier jetables (ne pas utiliser d’essuie-tout de cuisine car trop agressif)
  • Ruban adhésif et graisse à liège pour un bec de clarinette

Étapes :

  1. Pour un bec de clarinette, entourer le liège de ruban adhésif en repliant le ruban sur lui-même à son extrémité pour faciliter le retrait par la suite
  2. Humidifier le bec sous l’eau froide, intérieur et extérieur
  3. Se laver les mains au savon, sans rincer
  4. Savonner longuement l’intérieur et l’extérieur du bec avec la main
  5. Frotter avec la brosse à dents l’intérieur et l’extérieur sans forcer sur la table ni sur la facette
  6. Rincer le bec à l’eau courante froide
  7. S’il subsiste des dépôts calcaires (mentonnière, plafond), tremper la brosse à dents dans une tasse de vinaigre blanc et frotter doucement les parties concernées. Renouveler l’opération plusieurs fois si nécessaire.
  8. S’il subsiste des traces de colle (mentonnière), tremper la brosse à dents dans un peu d’huile de cuisine et frotter doucement les parties concernées.
  9. Savonner à nouveau le bec et la brosse à dents, rincer le tout en s’assurant de retirer toute trace d’huile et de savon sur le bec.
  10. Sécher le bec au moyen du chiffon doux ou d’un mouchoir en papier jetable
  11. Pour un bec de clarinette, retirer le ruban adhésif et graisser le liège

AVERTISSEMENT
Ne jamais utiliser d’eau chaude sur un bec en ébonite car cela risquerait de provoquer une décoloration. Pour la même raison, ne jamais passer votre bec en ébonite au lave-vaisselle

AVERTISSEMENT

Pour les becs en ébonite, il est conseillé d’utiliser un savon doux ou un gel nettoyant pH neutre pour éviter toute décoloration

AVERTISSEMENT
Il n’est pas recommandé de tremper un bec en ébonite plus d’1 minute dans du vinaigre blanc pour éviter toute décoloration

AVERTISSEMENT
Pour retirer les traces de colle des pastilles protège-bec, il n’est pas recommandé d’utiliser un dissolvant à base d’acétone ou d’acétate d’éthyle, en particulier sur l’insert d’un bec métal qui risquerait de ne pas le supporter.

Comment désinfecter un bec de clarinette/saxophone ?

Une désinfection est recommandée chaque fois qu’un bec est échangé entre deux musiciens. En dehors de ce cas de figure, un nettoyage ordinaire est généralement suffisant. Pour nettoyer un bec, voir le chapitre ci-dessus COMMENT NETTOYER UN BEC DE CLARINETTE OU SAXOPHONE ?

AVERTISSEMENT

– Toute désinfection doit être précédée par un nettoyage et par un rinçage –

Un bec mal nettoyé ou mal rincé qui comporte encore des résidus organiques, des dépôts de nature calcaire ou des traces de détergents ne pourra pas être désinfecté valablement. En effet, ces résidus peuvent inactiver le processus de décontamination.

Par désinfection on entend la réduction du nombre de micro-organismes indésirables à un niveau tel que le risque de transmission d’une infection est considéré comme quasiment nul dans le cadre d’une utilisation habituelle du produit et par un sujet ne présentant pas de fragilité particulière. Il ne s’agit pas d’une stérilisation qui vise à supprimer toute forme de vie.

Si vous avez de bonnes raisons de penser que le bec peut être contaminé par un agent infectieux, pensez à préparer tout le matériel avant de démarrer les opérations et veillez pendant les opérations à repérer les surfaces et objets en contact qu’il vous faudra ensuite décontaminer.

 

AVERTISSEMENTS CONCERNANT L’EAU DE JAVEL

L’eau de Javel est irritante pour la peau, les yeux et les voies respiratoires. Il est préconisé de porter des gants et des lunettes de protection pour manipuler ce produit. Dans tous les cas, se conformer strictement aux précautions d’usage du fabricant indiquées sur l’emballage.

Ne pas utiliser l’eau de Javel en combinaison avec d’autres produits. En particulier, ne jamais mélanger de l’eau de Javel avec du vinaigre ou de l’alcool. Risque de formation de gaz toxiques.

Pour la désinfection d’un bec en métal, autre que plaqué Or, faire un essai préalable sur une petite surface pour vérifier l’absence d’oxydation (apparition possible de taches). L’utilisation d’eau de Javel est déconseillée sur l’acier inoxydable, l’aluminium et l’argent, en particulier.

Dans le cas d’utilisation de préparations commerciales à base d’eau de Javel, souvent présentées sous forme de spray, vérifier au préalable l’absence d’additifs de type parfum ou détergent ou l’absence de nocivité de ces additifs lorsqu’ils existent.

Matériel nécessaire :

  • Eau courante froide
  • Savon liquide ou en pain
  • Petite tasse de vinaigre blanc
  • Petite coupe d’huile de cuisine
  • Grand verre d’eau de Javel diluée à 1 % c. a. (chlore actif), à préparer maximum 24 heures avant l’opération de désinfection (voir tableau de dilution)
  • Brosse à dents souple usagée (ne jamais utiliser de tampon abrasif car trop agressif)
  • Vieille anche ou cure-dent en bois ou en plastique
  • Mouchoirs en papier jetables (ne pas utiliser d’essuie-tout de cuisine car trop agressif)
  • Gants jetables (nitrile, latex ou vinyle) et lunettes de protection
  • Ruban adhésif et graisse à liège pour un bec de clarinette

Étapes :

  1. Le bec est propre, sec et sans pastille et vous êtes toujours équipé de gants (voir étapes 1 à 14 précédentes)
  2. Plonger le bec entièrement dans le verre d’eau de Javel 1% c. a. pendant 10 secondes en remuant doucement
  3. Extraire le bec et mettre à sécher à l’air libre sur une surface préalablement désinfectée. Noter l’heure. Le temps d’action est de 15 minutes.
  4. Pendant ce temps, si vous n’avez pas d’autres becs à traiter, désinfectez toutes les surfaces qui ont été en contact avec le bec ou que vous avez touchées pendant les opérations, ainsi que la brosse à dents et tout objet ayant été potentiellement contaminé par contact. Jeter le reste d’huile et de vinaigre.
  5. Retirer les gants, les jeter dans une poubelle fermée puis retirer les lunettes
  6. Après 15 minutes d’attente précisément, se laver les mains à l’eau et au savon puis rincer soigneusement le bec à l’eau courante pendant au moins 20 secondes, intérieur et extérieur
  7. Se sécher les mains avec un chiffon propre et sécher le bec au moyen d’un mouchoir en papier jetable que vous jetterez dans une poubelle fermée.
  8. Pour un bec de clarinette, bien sécher puis graisser le liège

AVERTISSEMENT

L’activité biocide d’une solution d’eau de Javel à 1% de chlore actif, pendant 15 minutes à température ambiante, est très bonne sur la quasi-totalité des microorganismes pathogènes découverts à ce jour (bactéries, mycobactéries, spores, moisissures, levures et virus). Il est inutile voire dangereux d’augmenter la concentration en chlore. Il est inutile d’augmenter le temps de contact en particulier dans le cas d’un bec en ébonite afin d’éviter toute décoloration.

La désinfection thermique d’un bec en ébonite n’est pas conseillée. N’exposez jamais votre bec en ébonite à une température supérieure à 60°C car vous risqueriez de déformer la table de manière définitive.

 

AVERTISSEMENT

La désinfection d’un bec en ébonite par irradiations UV n’est pas conseillée. N’exposez jamais durablement votre bec en ébonite à la lumière solaire ou à toute source de lumière émettant des rayonnements UV. Ces expositions prolongées sont à l’origine de la plupart des phénomènes de décoloration rencontrées sur l’ébonite.

L’eau de Javel se dégrade rapidement. Il faut la conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur et vérifier la date de péremption portée sur l’emballage. La solution diluée à 1% de c. a. peut être utilisée pour plusieurs becs mais ne doit pas être conservée plus de 24h.

Comment préparer une solution de chlore à (environ) 1% à partir d'eau de Javel ?

Solution mère

Dilution à réaliser

% chlore actif (c. a.)

% hypochlorite de sodium (NaClO)

Vol. eau de Javel

Vol. eau

2,6

2,73

1

1,5

3,6

3,78

1

2,5

4,8

5,04

1

3,5

5

5,25

1

3,5

9,6

10,07

1

7,5